Tribute to the Lark

jeudi 30 septembre 2010

dorm experience

Compte rendu de ma vie en résidence universitaire, la première fois.pour moi.



Bon commençons par le commencement...
Nous partageons absolument tout ( sauf les lits et thank god ). Donc en gros toilettes, douches ( communes et ouvertes... sans commentaire vous savez ce que j'en pense), cuisine (et tout ce qui va dedans).
C'est une grande colocation à 50... je suis au troisième étage et j'ai les toilettes à mon étage (oui parce que d'autres filles ou mecs) doivent monter ou descendre un étage pour y aller...
Les douches sont au sous sol donc il me faut descendre 3 étages chaque jour pour y aller et je prie tout en descendant ne pas voir la lumière au fond du tunnel, ce qui veut dire qu'il n'y a personne.

Chaque étage a une cuisine mais comme elles sont petites et qu'on est je le répète une cinquantaine elles sont souvent bondées et il nous arrive d'errer de cuisines en cuisines pour voir laquelle nous pouvons utiliser. Sinon il faut attendre. En fait ici il faut être patient !

Maintenant les bons cotés oui parce qu'il y en a !

Tu n'es jamais seul, si tu te fais chier tu peux toujours aller dans une des cuisine bondée et parler avec des gens ou juste taper à la porte de ton pote. 

Il y a eu 2 petites soirées pour l'instant.

Il y avait un nomikai en ville, en fait un endroit où les boissons sont à volonté dans un laps de temps reduit, c'était une soirée pré-rentrée donc pratiquement tout le monde est venu.

Bon c'était sympa parce qu'on était tous ensemble mais c'est vite devenu trèèèès bruyant parce que la moitié était bourré et que bon ça gueule quand c'est bourré.
On est rentrés plus tôt avec Steph et Raynor (pas trop notre truc) mais bon ne pas y aller n'était pas trop une option...


Dimanche dernier on a aussi eu un welcome dinner dans la résidence. En fait chacun d'entre nous devait préparer un plat ( dessert, repas n'importe quoi) de préférence de sa ville d'origine pour la faire decouvrir aux autres. 

Avec Mathilde on a fait les crêpes que vous voyez ci dessus ! On s'est pas foulés mais elles ont eu beaucoup de succes !

Tout était TRRROOPP bon, vraiment on s'est peté le bidon !

Ici vous pouvez voir à gauche la manager de notre residence ( c'est un couple marié : Yamazaki)

Vous pouvez constater qu'il y a 90% d'asiatiques dans la residence !


Après avoir bien mangé, tous bien repus de ces mets miam miam, on a du se présenter chacun notre tour...



dimanche 26 septembre 2010

Moon festival, 9月22日

Mercredi dernier des élèves nous ont prévenu que le soir même allait se tenir une matsuri ( fête) 祭り dans les environs de la fac. Le blème c'est que beaucoup de personne étaient apparemment au courant mais après pas grand monde ne savait ce qu'ils fêtaient !
Finalement on a compris que par ce soir de pleine lune c'était en rapport avec une légende chinoise à propos d'une fille de la Lune ( une lunienne ??? nan une sélénite apparemment, et oui j'ai cherché dans google mais je préfère lunienne) à la jeunesse éternelle. ( Je crois qu'on l'a fait en cours avec Fujimoto non ? ça me disait quelque chose).
Enfin bref, après notre 2eme journée d'orientation qui était SUPER et HYPER intéressante  ironie non cachée, nous sommes allés avec le groupe au Hirano jinja où se déroulait la fête, il suffisait de suivre les lampions...







 Arrivés là bas il faut se laver les mains avec une petite louche puis se rincer la bouche pour se purifier, 
Puis le spectacle commence !c






Cliquez sur les phrases en jaunes pour voir les videos !




On est arrivés un peu en retard donc je ne sais pas ce qu'on a raté mais on a pu voir 4 représentations.
La première était une danse pas mal mais pas transcendant non plus.




La seconde que j'ai beaucoup aimé était un groupe de musique traditionnelle avec shamisen ( je vais bientôt commencer l'apprentissage YIHIIII) et flutes.



Enfin les deux dernières étaient de loin mes favorites, d'après ce que j'ai compris quand le grand manitou s'adressait à nous il s'agissait d'un groupe reprenant des chansons de la période Heian qui étaient apparemment très connues des japonais.





En prime une photo avec le grand manitou !








samedi 25 septembre 2010

Ryoanji 龍安寺 , le temple du repos du dragon 20/09/10

Je m'excuse du retard pour ce billet mais je n'ai pas eu une minute à moi depuis 1 semaine, nous avions la semaine d'orientation à Ritsumeikan et comme cela comprenait aussi des tests il a fallu que je revise ( un peu, un tout petit peu).
Donc cette "excursion" date du Lundi 20, la veille de début de cette semaine de pré-rentrée O combien longue et chiante.
Nous sommes allés avec un autre élève français (Michael) de la I house 1 au Ryoanji, l'un des temples les plus célèbres de Kyoto grace à son jardin sec que nous avons vu en cours d'art avec Mme de la nuueezzz, 覚えてる みんな ???
Le temple est juste à côté de ma fac donc c'est cool et il est  à 15min à vélo, LE moyen de locomotion de la ville si vous ne voulez pas vous retrouver sur la paille en moins de 2.
L'entrée est payante (200yen=2euros) mais ce prix est valable uniquement pour les jardins ( sec et zen) du temple. Le reste est gratuit donc j'y retournerai.


Le jardin sec est fait en sorte que l'on ne puisse jamais voir les 15 pierres simultanément ( regroupées en groupe de 5 /7 /3, chiffres clé)
Le problème c'est que pour un endroit crée dans la philosophie zen pour favoriser la méditation et le recueillement, cela est impossible avec la horde de touristes qui prend en charge le temps... 

C'est dommage parce que ça avait l'air d'être un endroit vraiment apaisant si je m'imaginais seule là bas au milieu des jardins....




mardi 21 septembre 2010

Osaka trip

Samedi j'avais rendez-vous avec Kazuya  en bas de la I house pour aller ensemble à Osaka, là où il vit. Eh bien rien à voir avec Kyoto, buildings immenses partout, des centaines de personnes, des sirènes de flics....
Et pas de montagnes... Enfin on était en centre ville aussi. 


Un petit temple au passage.



Donc comme j'ai trouvé quelqu'un qui écoutait du vieux rock ce qui est rare ici ( arashiiiiiiiiiiiiii daisuki !!) jpop japonaise que je n'ecoute pas... nous sommes allés ensemble chez son disquaire favori à osaka et woh que d'mports de garage, psyché, doo wap... Dans les 14000 yen du 13euros le cd, j'ai résisté car je suis un peu short en ce moment mais j'y retournerai !

En fait vous allez vite comprendre mais on a surtout fait du "shopping"... Vintages stores et disquaires... J'ai acheté une chemise à carreaux très "my so called life" 90's pour 900 yen à Wego apparemment un magasin de fripes très connu ici.


Après cette visite culturelle, nous sommes allés nous restaurer dans un resto d'okonomiyaki ( specialité d'Osaka) au 7eme étage d'un grand magasin (oui là bas tout est haut..)alala que c'était bon !


J'ai pris un simple pour 600yen à la crevette, ce qui est marrant c'est qu'il le font devant nous. 
En fait on a une grande plaque "teppan" en plein milieu de notre table, un bouton à gauche pour appeler les serveurs, hihi pas besoin de lever le doigt avec une voix snobinarde " hum graçon !" non un bouton et 3 secondes plus tard "irashaimase !"

video


L'estomac bien rempli "peko peko" nous sommes partis à velo en direction du sky building, apparemment un nouveau batiment qui serait le plus haut de la ville ( 179 étages svp !). 


l'ascension fut longue, ereintante ( non en fait 3min d'ascenseur avec Le vide autour de nous pauvres peureux) et bien sûr payante KA-CHING  ! 600yen dans leur poches pour admirer cette vue !


video
Au moment de rentrer nous nous sommes rendus compte que oh ben merde alors ! On avait pas trop reflechi au chemin de retour ( enfin moi un peu mais j'avais pas osé demander ) donc il a commencé à m'ecrire les trains ( oui parce que c'est pas direct de Kyoto à Osaka il faut changer 3 fois) et les arrets mais plus il ecrivait et plus on commendait à flipper, j'allais me perdre obligé ! Je me voyais déjà errer dans la gare à 21h cherchant mon chemin ou si par bonheur je le trouvais les bons arrêts, le problème était le chemin du retour, de la gare narutaki ( la plus proche de la residence) à mon chez-moi.. Sachant que c'est un peu la cambrousse ici donc pas beaucoup de lumières...
Nous decidames donc que je passerai la nuit dans son appartement, le blème c'est que j'avais pas apporté mon necessaire pour lentilles, il me dit qu'on peut surement en trouver au conbini du coin ( magasin ouvert 24h/24) je le crois à moitié mais que nenni nous sommes au japon où il existe pleins de produits qui, quand tu les vois tu te dis " Mais flute porquoi ils font pas ça en france ! C'est hyper pratique ! Sont top malins !" . Donc au conbini on peut trouver pour 100yen (moins d'un euro) un petit sachet qui contient une boite à lentilles et un mini produit. C'est pas génial ça ? ( les porteurs de lentilles me comprennent , pour les autres acquiescez c'est genial je vous le dis ). 
Donc tout heureux nous sommes retournés chez lui et on a maté la tv jap ( pas mal de jeux avec des idoles japonaises, groupes, acteurs de dramas) et eouté un peu de musique. 
Puis dans la nuit mon premier jishin ( tremblement de terre) ! Très leger c'est Kazuya qui me l'a fait remarquer, ça bougea un peu puis plus rien pour recomencer ensuite. Je n'ai pas eu peur parce que c'était très leger mais bon quand j'en aurait un plsu fort là je vous dis pas...
Donc très bonne journée en sa compagnie et la prochaine fois c'est moi qui lmui ferait visiter Kyoto ( quand je saurais aller autre part qu'au supermarché du coin).