Tribute to the Lark

mardi 3 avril 2012

Viêt Nam, mars 2012
















Vietnam !


Réveil à 5h30 pour un départ à l’aéroport d'Osaka à 10h30. 
Arrivée au pays du chapeau pointu a 14h09 heure locale (2h de moins que le Japon)
Première impression de mon hublot d'avion Vietnam Airline?



Des rizières à perte de vue, des petites habitations comme un village en miniature mais malheureusement pour nous: des gros nuages grisâtres gros comme des chamallow.


Hanoi est... une ville vraie.


Voilà ce que je dirais après 5 petits jours dans cette capitale.



La misère est visible (d'après notre guide, les jeunes sont obligé de trimer avec plus de 3 boulots pour tenir le coup..), de nombreuses vendeuses vous suivent pour vous vendre des petits gâteaux, les gens mangent dehors. 






Souvent assis sur des mini-tabourets devant de mini-resto à devantures à la Française noircies par le temps, vestiges d'un colonialisme qui aura duré près d'un siècle et d'une pollution en constante augmentation.



Oui la circulation à Hanoi est : chaotique ! 
90%de la population se déplace à moto HONDAHONDAHIONDA



Et pas la peine d’espérer traverser une rue sans risquer sa peau.
Les feux ils connaissent pas. 
Là bas c'est tous en ligne comme des motards d'easy rider. 
Tout ça sans casque c'est évident et puis à 2 ou 3 sur la moto c'est mieux aussi pour répartir le poids quand on roule.


J'ai aussi testé le fameux pousse-pousse ou cyclo-taxi si vous voulez, c'était bien sympa ! 


En fait ça m'a plutôt amusé la circulation de dingue, pour vous dire la vérité c'était assez excitant comme expérience C'était tellement dangereux que ça en devenait risible !




Ce que j'ai préféré c'est la croisière de 2 jours 1 nuit que nous avons eu la chance de faire sur la baie d'Ha Long ( patrimoine de l'unesco)








Le temps n'était malheureusement pas au rendez vous pour nous mais c'était néanmoins magnifique ! 

Une véritable aventure en bateau de bambou dirigée par un pêcheur Vietnamien et des paysages à couper le souffle dans un silence suprême.












La baie d'Ha long c'est des milliers de petits îlots et une ville de pêcheurs vivant sur l'eau.
Là bas même l’école est sur l'eau !







Ce que j'ai aimé au Vietnam c'est que les gens sont "vrais". A côté du japon homogène et tellement aseptisé quelque fois que l'on se demande si on en oublie pas son humanité; Au Vietnam les gens montrent leurs émotions sans tabou. 








Si ça leur fait chier de vous répondre, pas de fausse politesse, ça se lit tout de suite sur leur visage. 


Les gens rient à pleine voix, fument ( interdit dans la rue au Japon, pour ça que je suis plus habituée à voir ça je vous explique...) la ville vit et ne dors pas de la nuit, les jeunes traînent dehors accroupis sur leurs pieds souvent nus et rigolant en groupe.










1 commentaire: