Tribute to the Lark

mardi 29 mai 2012

Séance photo Magazine Cazi Cazi カジカジ雑誌撮影








Il y a 2 semaines de cela, sur le chemin pour aller à mon rendez-vous au salon Physio pour la préparation de notre séance photo de samedi 26 mai, on m'avait arrêté dans la rue pour me proposer de poser pour le magazine Cazi Cazi Hair.



2 weeks ago
 that, on the way to go to my appointment at the Kyoto Physio hair salon for our photo shoot tryouts, I got asked on the street to pose for the magazine Cazi Cazi Hair.



Ne connaissant pas bien ce magazine bien que l'ayant vu quelques fois dans les combini ou chez les coiffeurs avec qui je travaillais, je n'avais aucune idée de ce qui m'attendais et je fus agréablement surprise !

Déjà 1 : Après 1 de mannequinat au japon, paraître dans un vrai magazine japonais est une grande première pour moi ! 

En plus  j'aurais 2 pages entières ! J'arrive toujours pas y croire !!
2: Après notre premier rendez vous pour les essais coiffures j'étais vraiment excitée à l'idée de poser pour ce salon.
Tout le monde est super sympa et il y a vraiment une bonne ambiance, on a vite accroché avec le staff donc c'était cool.



Too bad, i didn't actually know what was this magazine, although having seen it a few times in a combini or showed by some hairdressers with whom I worked, I had no idea what to expect. And I was pleasantly surprised

1: After one year of modeling in Japan, actually being published in a Japanese magazine is a big first for me!
And plus  I'm gonna get two full pagesI can not believe how awesome that is !
2: After our first meeting for the hairstyles I was really excited to pose for this salon.
Everyone is sooo nice and funny and we all got along real fast so that's cool






 En fait, ce que j'aime lorsque je travaille avec des coiffeurs c'est leur passion communicative. 
Je me souviens que ça m'avait réellement touchée et impressionnée la première fois que j'avais posé pour un salon de coiffure.

Au début je m'étais à tord prise de pitié pour ces coiffeurs qui travaillaient d'arrache pied, parfois jusqu'à plus de minuit, s’entraînant avec leurs mannequins, apprenant de nouvelles techniques. 

Je me disais alors "les pauvres... il est plus de minuit et ils travaillent encore...C'est vraiment dur le travail au Japon, meme les coiffeurs n'ont pas de répit!"
Grossière erreur de jugement.


Ils ne travaillent pas, ils peaufinent leur art. 
"Ce n'est pas un travail, c'est une passion" m'avait répondu un coiffeur de Yamashina.


Ça crève vraiment les yeux lors des séances photos. Rien que pour le maquillage et la coiffure il faut souvent compter plus  de 4h!!



What I really like when working with hairdressers is their contagious passion. I actually well remember the first time  I've posed for a hair salon because I was truly touched and impressed.
At first, I felt bad for those hairdressers who worked so hard, sometimes even until after midnight, training with their modelslearning new skills...
I thought to myself "oh ... it's after midnight and they're still working, without even taking time to eat or going home... Working in Japan is really hard I guess,  even hairdressers get no rest !"
Big misunderstanding, I was wrong.



They do not workthey're creating art.
"It's not a job, it's a passion" anwered a hairdresser that works in Yamashina when I asked why they were still working at 11pm.

It's easy to understand on photo shoots. Hair and make up often take more than 4 hours!








Ils retouchent, retouchent chaque petit détail jusqu'à ce que tout soit parfait et c'est là que mon admiration prend jour. Mes pauvres yeux miro de néophyte ne voient pas que cette mèche qui tombe là sur ma joue est asymétrique par rapport au volume du profil.... 




Every little detail is important and they won't stop until they judge that everything is perfect and that's where my admiration begins. 
My neophyte eyes do not see that this hair that's falling on my cheek there is in total asymmetry  to the volume of the profile ....


Ça s'est encore prouvé aujourd'hui avec plus de 5h de prépa pour seulement 30minutes de photos.  
Étaient présents; les 4 mannequins, le staff du salon, la maquilleuse, la styliste, le photographe officiel du magazine et oh oh hoh chose que je n'ai apprise qu' APRES la séance : carrément l'editeur en chef de Cazi Cazi !




It was proved again today with more than 5 hours of preparation for only 30 minutes of actual pictures time.
Were here: the four models, the hair and makeup staff, the magazine's stylist and photographer and even the EDITOR IN CHIEF of Cazi Cazi.



Mais bon je pense que j'ai fait bonne impression, j'ai meme eu droit à des petits applaudissements à la fin de la séance j'ai halluciné !
J'ai une autre séance photo de prévu pour le même magazine vendredi 1er juin, en extérieur cette fois-ci et en Yukata s'il vous plait !
Voici les premiers essais :


I have another photo shoot scheduled for the same magazine friday outside in kamogawa this time and in Yukata please!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire